News

A l’occasion des Bikers’Classics, Bradley Smith, pilote du Team Monster Yamaha Tech 3, effectuera quelques tours de roue sur la piste de Spa-Francorchamps au guidon d’une Yamaha 500.

Exceptionnel, incroyable, historique, étourdissant… Les superlatifs ne manquent pas pour décrire la qualité du plateau «mécanique» des prochains Bikers’Classics, qui se dérouleront les 1er, 2 et 3 juillet prochain.

La 14e édition des Bikers’Classics, qui se déroulera les 1er, 2 et 3 juillet, s’annonce mémorable à plus d’un titre. D’abord avec la présence annoncée des machines «classiques» les plus technologiques, les plus performantes et les plus récentes que l’on puisse imaginer : les MotoGP.

Le 1er avril dernier, le site internet d’un magazine moto bien connu annonçait l’arrivée des MotoGP sur le circuit ardennais en 2019. Assurément un beau poisson d’avril, sauf que tout n’était pas faux dans cette information. Grâce à la dynamique équipe de DG Sport, il ne faudra pas attendre 2019 pour entendre rugir les MotoGP à Spa-Francorchamps. Pour de vrai !

Le premier week-end de juillet s’annonce à nouveau palpitant sur le circuit de Spa-Francorchamps.

Les amateurs de motos anciennes ont déjà réservé le premier week-end de juillet pour se rendre au circuit de Spa-Francorchamps. Et nous ne saurions que vous conseiller de faire comme eux ! Car s’il existe bien un pèlerinage dans le monde de la moto historique qu’on ne peut manquer à aucun prix, ce sont bien les Bikers’ Classics.

Le 6 juillet, cela fera exactement 40 ans que Julien Van Zeebroeck a remporté, à Spa-Francorchamps, le Grand Prix de Belgique dans la catégorie 50cc.

Si vous souhaitez voir défiler devant vos yeux 30 ans d’histoire de course moto, rassemblée dans une seule et même pitlane, alors c’est aux Bikers’ Classics que vous devez vous rendre.