Cecotto, Sarron et Baker pour fêter 70 ans de GP

 

Comme chaque année, les A-XOC Bikers’Classics 2019 auront la chance d’accueillir de nombreuses stars de la moto. Certaines viendront profiter de l’ambiance de ce week-end extraordinaire, signer des autographes et parader sur de magnifiques machines de course. D’autres enfileront leur cuir en mode ‘compétition’ et tenteront de briller pendant les 4 Hours of Spa Classic. D’autres encore seront actifs sur les deux tableaux, n’oubliant pas de déambuler dans les allées du Lifestyle Village…

Guy Martin, par exemple, se concentrera sur la course d’endurance. Le chouchou du Tourist Trophy de l’île de Man y retrouvera d’autres grands noms comme Stéphane Mertens, Grégory Fastré, Peter Linden… Guy Martin est désormais un habitué du rendez-vous spadois, et s’il a officiellement raccroché son cuir, il n’a certainement pas oublié son sens de l’attaque et du spectacle.

Steve Baker est aussi un habitué des Bikers’Classics. Champion du monde Formula 750 en 1977 et vice-champion du monde 500 l’année suivante (derrière Barry Sheene), le pilote américain sera remplacé dans le team Yamaha par un certain Kenny Roberts. Avant cela, il avait fait équipe avec le Vénézuélien Johnny Cecotto, qui sera également présent pour cette 17ème édition des A-XOC Bikers’Classics. Les deux pilotes se retrouveront avec beaucoup de plaisir, d’autant qu’ils gardent de très bons souvenirs du circuit ardennais. Cecotto s’y était imposé en 1975 en 250cc et y avait signé la pole position en 500cc en 1978, à l’époque sur l’ancien circuit de 14 km (à plus de 222 km/h de moyenne !). Quant à Steve Baker, il avait signé une belle deuxième place en 1977 dans la catégorie reine, derrière Barry Sheene.

A noter que le Vénézuélien Cecotto a également brillé sur quatre roues à Francorchamps avec une victoire aux 24 Heures en 1990 au volant d’une BMW M3.

On ne présente plus Christian Sarron. Le champion du monde 250cc 1984 ne s’est jamais imposé à Spa, mais il est monté à plusieurs reprises sur le podium, aussi bien en 250cc qu’en 500cc. Il connaît et apprécie le circuit belge, raison pour laquelle il aime y revenir.

Comme Guy Martin, l’Ecossais Ian Simpson n’a pas eu l’occasion de briller en Grand Prix, mais il s’est fait connaître sur l’île de Man. Il s’est imposé trois fois au célèbre Tourist Trophy ainsi que cinq fois à la North West 200.

Il n’y aura pas que des anciennes gloires aux A-XOC Bikers’Classics 2019. Des jeunes champions comme Danny Webb seront également de la fête, trop contents de pouvoir rouler sur le plus beau circuit du monde. Le Britannique, ancien pilote de Grand Prix en 125cc et Moto3, s’est reconverti avec succès en Endurance. Ses trois premières courses de 24 Heures ont été soldées par trois podiums… Autant dire qu’il arrive à Francorchamps avec une idée derrière la tête : tout en profitant des différentes Parades GP, il préparera sans doute le retour des 24 Heures Spa Moto de 2022…