Des Japauto en expo et une Japauto en piste !

Christian Vilaséca, décédé en 1994, aurait été content de voir que ses Japauto avaient toujours autant de succès 50 années plus tard ! Japauto Moto, concession Honda Avenue de la Grande Armée à Paris, a donc été créé en 1966.

3 ans plus tard, la Honda CB750 arrive en France, mais c’est aussi le retour d’une course d’endurance de 24 heures, le Bol d’or. Avec l’aide de Robert Assante, ils engagent cette nouvelle machine sur cette course qui se dispute à Montlhéry, la moto sera non seulement à l’arrivée, mais elle remportera l’épreuve ! Cette victoire sera le début pour Japauto d’une longue période de courses d’endurance qui durera 20 ans ! Avec une quarantaine de podiums sur une centaine de courses, dont 3 victoires au Bol d’or, Japauto a laissé comme une empreinte dans le monde de l’endurance… Les 2 victoires en 1972 et 1973 avec leurs propres machines, des Honda modifiées par la concession, seront représentées par la suite par les 2 bols de chaque côté de la tête de buffle sur le logo de la marque. Les Japauto utilisées en course étaient des prototypes à moteur Honda, d’abord à cadre Dresda en 72, puis Pem de 74 à 83, équipés de moteurs CB750 réalésés à 970cc, puis de Honda « usine » 1000 RCB, 1000 RSC, et pour finir avec des véritables Honda « usine » à moteurs V4 à partir de 1984, et ce, jusqu’à 1989 où Japauto décidait d’arrêter la compétition.

Japauto, c’était aussi dans les années 70 une marque de moto à part entière. Des Honda CB750 ont ainsi été transformées en augmentant la cylindrée, mais aussi, toute une gamme d’accessoires et d’équipements pour assembler sa Japauto était proposée aux clients. Les Honda CB750 étaient donc homologuées et devenaient des Japauto 950SS et 1000VX. La Japauto carénée « type Bol d’or » était en fait une des premières « réplica » que les motards pouvaient acquérir pour profiter encore un peu des non limitations de vitesse sur route…

Pour cette 14ème édition des Bikers’ Classic, une grande exposition de Japauto sera présentée au public, des Japauto de route, mais aussi des Japauto de course. Les Japauto 950ss victorieuses des Bol d’or 1972 et 1973, mais aussi les Japauto 1000RSC du Bol 1983 et Japauto 1100R des 24h du Mans 1982 ! Une bonne occasion de fêter comme il se doit les 50 ans de la marque

Aujourd’hui, le fils de Christian, Cédric Vilaséca, est à la tête de Japauto Moto, et c’est avec la même passion qu’il retourne en direction des circuits avec l’aide de Patrick Massé, responsable du Club Japauto créé il y a 16 ans. Depuis 2015, Jean-Pierre Burraschi s’est associé à Patrick pour mettre sur pied le team PoweRacing-Japauto Club, et c’est avec le soutien de Cédric qu’ils engagent une Japauto 1100R, réplique de celle des 24h du Mans 82, sur le championnat ECS. Leur objectif est d’essayer de recommencer l’aventure des années 70 et 80 avec le même succès !    

LISTE DES JAPAUTO EN EXPO