La MotoGP débarque à Spa !

Le 1er avril dernier, le site internet d’un magazine moto bien connu annonçait l’arrivée des MotoGP sur le circuit ardennais en 2019. Assurément un beau poisson d’avril, sauf que tout n’était pas faux dans cette information. Grâce à la dynamique équipe de DG Sport, il ne faudra pas attendre 2019 pour entendre rugir les MotoGP à Spa-Francorchamps. Pour de vrai !

Après les 500 GP et les Superbikes, l’événement incontournable de début juillet s’ouvre cette année aux MotoGP de la première génération. «On pourrait penser qu’il y a quelque chose de contradictoire à inviter des machines ‘modernes’ à un événement qui se veut avant tout ‘classic’», explique Florian Jupsin, le nouveau chef d’orchestre des Bikers’Classics. «Mais n’oublions pas que c’est en 2002 que la FIM (Fédération Motocycliste Internationale) a introduit la catégorie MotoGP… Plus de 12 ans, une petite éternité quand on pense aux évolutions technologiques qui ont marqué ces dernières années !»

En 2001, un jeune pilote italien nommé Valentino Rossi s’emparait en effet du tout dernier titre mondial 500cc, avec Honda, après avoir remporté le titre 125cc en 1997 et le titre 250cc en 1999 avec Aprilia. Depuis, la catégorie MotoGP n’a cessé d’évoluer, changeant à plusieurs reprises de règlements, de cylindrées, de manufacturiers de pneumatiques et même de constructeurs.

«Cette ouverture aux MotoGP participe aussi à notre propre volonté d’évolution. S’il veut continuer à grandir et à se développer, un événement doit évoluer et se réinventer constamment. C’est ce que les Bikers’Classics ont fait depuis leur création en 2003. Avec l’arrivée des MotoGP, nous voulons aussi ouvrir les ‘Classics’ à une nouvelle génération de spectateurs, à qui les machines du siècle dernier évoquent beaucoup moins de souvenirs.»

Pour eux, mais aussi pour tous les autres, ce sera l’occasion unique d’admirer, d’écouter et de voir rouler ces machines d’exception. «Hormis l’un ou l’autre passage anecdotique, il s’agira de la toute première apparition de MotoGP sur le circuit de Spa-Francorchamps. Un moment que tout le petit monde belge de la moto attendait depuis très longtemps, et dont il risque de se souvenir tout aussi longtemps !»

Outre ces spectaculaires MotoGP (dont une Kawasaki d’Olivier Jacque et une Ducati ex-Stoner), les organisateurs ont à nouveau réuni un plateau exceptionnel, avec notamment une Moto2 Suter de Marc Marquez, des 500cc de GP en pagaille (Honda NSR V2 Gresini Barros 1997, Proton KR3 du team Roberts, Yamaha ROC 1993…), des Superbikes (Ducati 996 Bayliss 1999, Suzuki GSX-R Witham 1998, Yamaha YZF 750 MacKenzie 1996, Bimota YB4 1987…). «Avec 45 motos au départ, la parade GP retracera 40 ans d’histoire de la moto de course», poursuit Florian Jupsin. «On y verra des machines encore jamais vues chez nous ! Je tiens d’ailleurs à remercier l’amicale Spirit of Speed qui nous suit dans cette aventure.»

Autre parade attendue par les spectateurs, celle qui est consacrée aux side-cars. Les nombreux amateurs du genre auront droit à un véritable festival, avec le BMW RS 54 en tête d’affiche. Cet attelage reste à ce jour le plus titré de l’histoire du sport moto, avec pas moins de 19 titres de champion du monde engrangés entre 1954 et 1974. Une dizaine de ces fameux RS 54 seront en action à Spa le premier week-end de juillet, de même que certains de leur plus sérieux concurrents (URS, König). Pour les piloter, une impressionnante brochette de champions du monde de la discipline, comme Rolf Steinhausen (champion du monde 1975-76), Egbert Streuer (champion du monde de 1984 à 1986) et son fils Bennie (champion du monde en titre) ou encore Max Deubel (4 fois champions du monde entre 1961 et 1964) et Siegfried Schauzu (9 fois vainqueur du Tourist Trophy en side). Steve Webster et ses dix titres seront peut-être aussi de la partie. 

Du côté de la manche de l’European Classic Series et de la dixième édition des 4 Hours Classic du samedi soir, la grosse attraction sera sans conteste la venue de John McGuiness, le Missile de Morecambe, spécialiste des courses d’endurance et du Tourist Trophy, où il fait figure de véritable légende vivante avec pas moins de 23 victoires au compteur ! Assurément un prétendant à la victoire finale au guidon de la Honda du team Neate Racing Powered by Motul. Et un adversaire prestigieux pour la paire Richard Hubin - Grégory Fastré, avide de victoire dans son jardin et déjà victorieuse en 2014. Parmi les autres courses, citons celles réservées aux championnats Classic français, allemand et belge.

Comme le veut l’habitude, la soirée du samedi soir sera aussi festive et musicale, avec le concert du groupe Hot For 90’s, organisé en collaboration avec le partenaire Rock & Pop de l’événement, Classic 21. Une animation comme il y en aura beaucoup d’autres tout au long du week-end, notamment dans le Lifestyle Village, inauguré en 2015, dans la bourse d’échange ou encore dans le village commercial.  

Enfin, dernière innovation signée DG Sport pour cette 14e édition, un diner-conférence organisé le vendredi soir dans le cadre de l’Hôtel de la Source. Des légendes vivantes des Grands Prix participeront à une conférence-débat au cours de laquelle ils délivreront quantité d’anecdotes de leurs années de compétition. L’envers du décor et les petits secrets racontés par ceux qui ont écrit quelques unes des plus belles pages de l’histoire du sport motocyclisme. Une soirée exclusive, un repas délicieux, des invités prestigieux… Une soirée à ne pas rater pour les amateurs de moments d’exception.

Tout cela, et bien plus encore, se déroulera les 1er, 2 et 3 juillet, sur et autour du circuit de Spa-Francorchamps. Un pèlerinage qu’aucun fan de moto ne voudra manquer.
Renseignements : www.bikersclassics.be - Prévente : www.teleticketservice.com - Entrée pour le week-end : Enceinte générale+paddock (incl. tribunes, bourse, concert, course 4H - Village Lifestyle) : 40 € (30 € en prévente). Gratuit pour les moins de 16 ans accompagnés d'un adulte.

Rapide historique des Bikers’Classics :

2003 : Première édition des Bikers’Classics

2004 : Les premières stars sont invitées (dont Mamola, Schwantz et Spencer)

2007 : Première édition des 4 Heures Classic

2008 : Hommage à John Surtees

2011 : Yamaha fête ses 50 ans de compétition

2012 : Les Superbikes à l’honneur

2013 : Les 500cc GP et les Side-cars

2014 : Anniversaire de la Suzuki RG 500

2015 : Création du Lifestyle Village

2016 : La MotoGP débarque à Spa !