Spa-Francorchamps et la Suzuki RG 500 : une speed connection !

Cette année marque le 40ème anniversaire de la Suzuki RG500 et quel meilleur événement pour célébrer cette naissance que les Bikers’Classics de Spa-Francorchamps ?

En 1977, le Grand Prix de Belgique est entré à jamais dans la légende comme le Grand Prix le plus rapide de l’histoire grâce à Barry Sheene, vainqueur de l’épreuve des 500cc. Ce week-end là, Philippe Coulon avait signé la pole et sera d’ailleurs l’un des nombreux pilotes de RG 500 présents les 4, 5 et 6 juillet dans la cité thermale.
Depuis 1956, les 14km du grand circuit de Spa-Francorchamps était déjà la piste la plus rapide du calendrier mondial, mais, en 1977, le rendez-vous belge prenait encore une autre dimension et imposait de nouvelles normes en matière de vitesse pure. Une année auparavant les Suzuki de John Williams, de Barry Sheene et du Hollandais Marcel Ankomé, tous trois sur le podium, avaient déjà démontré leur vélocité. A l’issue de cette saison, Sheene avait d’ailleurs donné à Suzuki son premier titre mondial en 500cc.

En 1977, champion en titre, Sheene revenait à Spa aux commandes du championnat et le très populaire pilote anglais tenait à y conquérir une victoire qui lui avait échappé de peu douze mois auparavant.
Pourtant, c’était le Suisse Philippe Coulon qui s’appropriait la pole position, la première et la seule de sa carrière. Il avait réussi un tour du grand circuit en 3.50.90, soit à une moyenne de 220,147km/h. C’était la pole la plus rapide de l’histoire des championnats du monde, un record qui tient toujours.

RECORD BATTU !
Mais le jour de l’épreuve, Coulon ne pu jamais rivaliser avec Barry Sheene qui, second sur la grille de départ, avait pourtant concédé 1.5 secondes au Suisse lors des essais. Sheene avait gardé des atouts dans sa manche !
Au cours des 10 tours de course, laissant la Yamaha de Steve Baker à plus de 11 secondes derrière lui, le pilote de la Suzuki Heron forgeait une solide victoire, la 5e de la saison, mais aussi la seule de sa carrière conquise à Spa-Francorchamps.

Sa moyenne en course fut phénoménale puisqu’il la fixait à 217.370 km/h faisant à jamais de ce Grand Prix de Belgique 1977 le Grand Prix le plus rapide de l'histoire. En seulement 3.50.30, Sheene signait également le tour le plus rapide jamais accompli sur l’anneau ardennais à une vitesse incroyable de 220.721 km/h !
Comme la pole de Coulon, ces deux records n'ont plus jamais été égalés.
Philippe Coulon finissait 6e, juste devant le Hollandais Wil Hartog.

Depuis plusieurs saisons, ces deux pilotes sont devenus des familiers des Bikers’Classics et cette année encore le collectionneur britannique Steve Wheatman leur fournira des motos dignes de leur palmarès. Début juillet, Coulon disposera de la RG500 MK10 alignée en 1986 tandis que Wil Hartog, victorieux du Grand Prix de Belgique 1978, pilotera une MK5 de 1980.

Spa-Francorchamps et la Suzuki RG 500 : une speed connection !

Photo: Target Press