Stéphane Mertens de retour sur une Superbike

Stéphane Mertens de retour sur une Superbike : « Cette année la Honda, l'année prochaine la Ducati ? »

Stéphane Mertens était aux anges lorsqu’on lui a annoncé que, pour la 10ème édition de la manifestation, les Superbikes faisaient leur entrée aux Bikers’Classics. Le Belge a été l'un des pilotes les plus talentueux dans les premières années du World Superbike, terminant deuxième, juste derrière Fred Merkel, en 1989. « Ce sera une excellente occasion de remonter sur une Superbike à Francorchamps » affirme Stéphane.
Stéphane Mertens, l'un des meilleurs pilotes belges de tous les temps, est un habitué des Bikers 'Classics. « Pas plus tard que l’année dernière, j’y étais au guidon de ma Yamaha TZ250 » sourit l’intéressé. « Le fait de voir et faire évoluer des Superbikes sur le circuit cette année est fantastique, surtout pour moi, belge, et parce que mes plus belles années en compétition sont celles du World Superbike. De plus, j’aurai quelques belles machines disponibles pour les Bikers 'Classics ».
En 1988, année inaugurale du mondial Superbike, Stéphane a terminé quatrième sur une Bimota. Un an plus tard, il pilotait une Honda RC30 préparée par Dholda et semblait en passe de devenir le premier Belge champion du monde de Superbike puisqu’il disputa la course au titre jusqu’au bout. « Malheureusement, j'ai manqué le titre pour sept points », se souvient-il. « J'ai été le pilote le plus rapide, mais pour être champion du monde, vous devez être sur la grille à chaque course et je n'y étais pas lors de la toute dernière manche. Cependant cette année-là fut merveilleuse : j’ai pu courir sur une moto fantastique, au sein d’une grande équipe dirigée par Jean D'Hollander. D'un point de vue humain, mais également sportif, cette saison fût grandiose! ».
Après deux années de succès sur la Dholda / Honda, Stéphane Mertens signe chez Ducati. Il restera fidèle au constructeur italien jusqu'à ce qu'il quitte le World Superbike à la fin de la saison 1994. Ce très grand et sympathique pilote Belge a remporté pas moins de onze courses WSBK et est monté 46 fois sur le podium. Pour le moment, Stéphane ne connaît pas encore avec certitude la moto qu'il pilotera aux Bikers 'Classics. « Malheureusement, Jean n'est plus parmi nous, mais son fils Mike, qui est impliqué dans l'équipe, prépare une Dholda / RC30 pour moi. Cela promet ! Mon ancien mécanicien Ducati, Enzo, possède ma 888 de 1994 sur laquelle j'ai eu un gros accident à Phillip Island lorsque la moto a pris feu sur la ligne de départ. Je pense que cette année, je vais piloter la Honda à Francorchamps, et l’année prochaine, peut-être, la Ducati ! J'ai d'excellents souvenirs sur les deux montures "
Maintenant âgé de 52 ans, Stéphane Mertens est impatient de rencontrer certains de ses anciens rivaux aux Classics 2012. « Ce serait sympa de voir des gens comme Fred Merkel, Raymond Roche et Fabrizio Pirovano. Et bien entendu, la rencontre se fera dans un contexte plus détendu qu’auparavant ! ».
Spa Francorchamps est la piste préférée de Stéphane Mertens. « J'aime les circuits rapides et, bien que je continue à rouler sur le circuit de Francorchamps à plusieurs reprises chaque année, je constate chaque fois combien il est difficile à appréhender » dit le vainqueur des 24 Heures de Liège 1989. En 1992, Mertens a terminé deuxième et cinquième lors de la manche belge du World Superbike. « C’est Robbie Phillis qui m’avait devancé dans la première course. J'ai correspondu récemment avec lui sur Facebook. Il serait amusant de le voir de retour sur une Kawasaki à Spa-Francorchamps. "
La 10ème édition des Bikers’Classics se tiendra à Spa Francorchamps du vendredi 29 juin au dimanche 1er Juillet 2012.