Wayne Gardner aux BC, 25 ans après sa victoire au G.P. de Belgique !

La saison de Grands Prix n’a pas encore débuté que déjà les organisateurs des Bikers’ Classics frappent un grand coup !

En effet, Christian Jupsin, le CEO de la manifestation belge, a signé avec Wayne Gardner. L’Australien a remporté le championnat du monde 500cc en 1987, mais, surtout, a enlevé une écrasante victoire sur le circuit de Spa-Francorchamps en 1988.
Ainsi donc, le premier week-end de juillet, exactement 25 ans après son succès, Gardner fera ses débuts dans le plus grand rendez-vous européens des courses classiques !
Agé de 53 ans, Wayne était depuis longtemps sur la liste des invités désirés par les organisateurs des Bikers’ Classics.
"Nous avons été plusieurs fois en contact avec Wayne, nous signale Christian Jupsin, mais jusqu’aujourd’hui nous n’avions jamais réussi à concrétiser sa présence aux Bikers’ Classics. Ce fut un réel plaisir quand, finalement, il a marqué son accord. Je suis convaincu qu’un ancien champion du monde comme lui séduira nos nombreux visiteurs à l’image de tous les autres champions présents. »
Wayne Gardner a acquis sa gloire par son style furieux et ses attaques incisives qui effrayèrent souvent ses adversaires. Un style qui lui valut le surnom de « Wollongong Wild One ».
En 1981, l’Australien est ambitieux et tente sa chance dans les épreuves britanniques. En 1983, il effectue ses débuts en Grand Prix. Il n’oubliera jamais qu’il évita de justesse Franco Uncini quand l’Italien chutait et se blessait sérieusement au départ du TT d’Assen.
La détermination de Wayne et son esprit combatif le placent dès 1984 sur la liste des favoris des Grands Prix 500. Trois ans plus tard, il obtient de manière autoritaire le titre mondial de la catégorie au guidon de la Honda Rothmans NSR 500 préparée par Jerry Burgess. Au cours de cette saison 87, Gardner remporta sept des quinze Grands Prix disputés !
En 1992, après neuf années passées au plus haut niveau au cours desquelles il a non seulement signé de grands succès mais a dû aussi surmonter de graves blessures, l’Australien annonçait avec émotion sa retraite après G.P. de Donington.
Quelques jours après cette déclaration, le pilote Honda montait au sommet du podium du G.P. d’Angleterre, rejoint par Eve Kanemoto, son team manager.
Exactement 25 ans après avoir gagné le Grand Prix de  Belgique, avec trente secondes d’avance sur Eddie Lawson, Wayne Gardner retrouvera donc le légendaire circuit de Spa-Francorchamps pour le plus grand plaisir de Christian Jupsin mais aussi pour celui des milliers de spectateurs présents.
"Nous sommes extrêmement heureux d'accueillir Wayne à notre grande fête de la moto classique, mais nous continuons à travailler d’arrache pied pour persuader d’autres grands pilotes comme lui de nous rejoindre. Non pas seulement pour participer à la parade GP 500, mais également pour animer celle réservée aux Superbikes. L’an dernier, la présence de cette classe à notre programme a été appréciée de tous.
En plus des deux roues, les side cars constitueront également une attraction en vue. Ainsi, comme toujours aux Bikers’ Classics, chacun trouvera dans cette 11ième édition quelque chose qu’il aime et apprécie.