Bikers' classics Conduite en piste

Piste

  • Un briefing OBLIGATOIRE pour tous les participants aura lieu avant la 1ère session piste.
  • Le départ se fera par vague, conformément aux instructions données par les commissaires de stand.
  • A la fin de chaque « run », le drapeau à damiers sera agité avant l’entrée de la pit lane. Ce drapeau annonce la fin de la session et l’obligation de rentrer immédiatement en pit lane, sans tour de décélération.
  • En cas de nécessité, les feux rouges seront allumés et les drapeaux agités par l’organisateur sur le périmètre du circuit. Dès l’apparition des feux rouges, chaque participant doit ralentir et rentrer immédiatement, à allure modérée, dans le paddock par la pit lane des stands.
  • Durant un « run », tout participant ne pourra s’arrêter que dans la pit lane des stands, jamais sur la piste.  Pour reprendre la piste, il devra se conformer aux directives des commissaires de stand situés à la sortie de la pit lane.
  • Un participant qui tomberait en panne ou serait victime d’une chute sur le circuit doit impérativement attendre d’être ramené au paddock par un véhicule de l’organisateur.  Il est strictement interdit de circuler sur le circuit dans le sens contraire à celui des aiguilles d’une montre sous peine d’exclusion immédiate.
  • La vitesse maximum autorisée dans la pit lane est de 60 km/h et de 10 km/h dans les paddocks.  Des contrôles radars seront effectués à différents endroits. Tout participant qui ne respectera pas cette limite se verra infliger une amende de 50 € lors de la première infraction et sera exclu lors de la seconde infraction.
  • L’organisateur se réserve le droit d’exclure un participant qui serait dangereux de par son comportement ou de par l’état de sa moto, sans qu’aucune indemnité ne soit versée à ce participant.
  • Chaque participant doit se conformer aux instructions et indications qui lui seront communiquées par les organisateurs et les commissaires de stand et de piste.  Ces derniers peuvent transmettre des instructions ou des informations à l’aide de drapeaux et/ou de feux lumineux.
  • Ces journées sont des journées d’entraînements et non une course, ce qui exclut toute agressivité de la part des pilotes. L’organisation demande le respect entre les participants dans toutes les manœuvres de dépassement.  Le pilote le plus lent évitera un changement de trajectoire imprévisible, le pilote le plus rapide étant maître de son dépassement avec toute la sécurité qui s’impose.

Drapeaux & Feux Lumineux

DRAPEAU ET/OU FEUX JAUNES A BANDES ROUGES

L’adhérence dans cette section de la piste peut être modifiée pour une raison autre que la pluie.  Ce drapeau doit être présenté agité au poste de commissaires aux drapeaux.

DRAPEAU ET/OU FEUX JAUNES CLIGNOTANTS

Un seul drapeau jaune présenté « agité » au poste de commissaires aux drapeaux, ce drapeau indique qu’il y a un danger plus avant.
Deux drapeaux et/ou feux jaunes (double jaune) au poste de commissaires indiquent qu’il y a un danger important et que l’intervention des commissaires et/ou des véhicules d’intervention est nécessaire sans interruption de la session.
Les participants doivent réduire leur vitesse à 60 km/h dans cette zone et être prêts à s’arrêter.  Il est interdit de dépasser jusqu’à l’endroit où un drapeau vert est présenté, signalant que la piste est libre à partir ce de poste.

DRAPEAU ROUGE OU FEUX ROUGES

Fin ou interruption des runs en raison d’un fait important. Les participants doivent immédiatement retourner au paddock au ralenti.

Afin de diminuer le temps d’intervention, les véhicules de sécurité pourront tourner à contre-sens sous drapeau et/ou feux rouges.

DRAPEAU BLANC

Un véhicule d’intervention est sur la piste. Agité au poste de commissaire aux drapeaux, ce drapeau indique que le participant va rencontrer le véhicule dans la section présente de la piste.
Le dépassement entre concurrents est interdit pendant la présentation du drapeau blanc.  Le dépassement du véhicule d’intervention est autorisé.

Rechercher dans les news

Fermer Zoomer